La surcharge d’information (infobésité pour les québécois) décrit la situation d’abondance d’information ainsi que l’incapacité d’assimilation et/ou de réemploi de cette dernière.

 

Surcharge de courriel, sms, réseaux sociaux, notifications, … les conséquences de cette connexion continue – comme l’incapacité à prioriser, la déperdition d’énergie, de temps et d’efficacité, génèrent un stress considérable.

Face à ce constat, la Préfecture de région Provence-Alpes-Côte d’Azur a souhaité repenser les process de gestion de l’information à travers une expérimentation s’étalant de fin mai à septembre 2018 auprès de 7 agents.

Durant quatre mois, de nouveaux usages permettant de développer une meilleure hygiène informationnelle ont été mis en place. Portée par le Laboratoire d’innovation publique le Lab Zéro, cette expérimentation est un des 32 projets soutenu par le Fond d’innovation RH en 2018

Les résultats de cette expérimentation Zéro Mail Inutile sont éloquent. Ils démontrent, à travers cette représente évaluation, la possibilité de mettre fin à la surcharge d’information tout en bâtissant un environnement collaboratif de qualité propice à aider les agents à gérer efficacement le flux continu d’informations. Les pratiques présentées sont simples, réplicables, efficaces.

 Pierre DARTOUT

LES FICHES EN VIDÉOS  :